13 mai 2020

La parole à : Delphine LANCEL, Directrice associée Groupe RH&M

Pendant cette période de confinement nous gardons le contact avec nos clients et nous leur donnons la parole. Ressenti, conséquences sur leur business et vision pour la suite, ils nous livrent en quelques questions leur point de vue sur cette situation inédite.

Agnès_PROVOT_Banner.png

Delphine LANCEL est Directrice Associée du Groupe RH&M et organisatrice du congrès Global RH, un événement récurrent dont le Palais Brongniart est partenaire, qui récompense les meilleurs binômes PDG/DRH. Elle a accepté de répondre à quelques-unes de nos questions.

Bonjour Delphine, merci de prendre quelques minutes pour nous répondre.
Quel impact la crise a-t-elle eu sur votre propre travail au quotidien ?

Une des conséquences immédiate fut d’être contraints d’annuler notre événement phare, Le Congrès GLOBAL RH qui devait se tenir les 24, 25 et 26 mars au Palais Brongniart, et donc de déconstruire ce que nous préparions avec tous nos partenaires depuis novembre 2019 ! Donc beaucoup de travail pour prévenir, répondre aux questions incessantes, aux inquiétudes... Mais aussi pour annuler auprès des 850 personnes qui avaient prévu d’y participer sur l’un ou l’autre de ces 3 jours. Ainsi nous avons fait de la déconstruction pour aller vers de la réinvention car finalement ce qui nous guide c’est de trouver les plans B !

Comment vous vous êtes réorganisés pendant cette période de confinement ?
Nous sommes tous en télétravail et nous avons utilisé l’activité partielle. Notre volonté est évidemment de continuer à être présents auprès de nos clients quoi qu’il en coûte, en développant des initiatives solidaires tout en s’appuyant souvent sur nos partenaires, en répondant aux questions parfois sensibles et urgentes que peuvent se poser nos membres et en préparant la reprise. Nous développons davantage d’initiatives digitalisées, à distance et en travaillant dès aujourd’hui sur les prochains événements physiques que nous avons hâte de relancer !

Quelle mission avez-vous dû faire passer au 1er plan en urgence pour répondre à la situation actuelle ?

La digitalisation à marche forcée de nos initiatives, enfin celles pour lesquelles c’était faisable.

D’un point de vue plus large, quelles sont les conséquences à court terme et à long terme pour votre organisation ?

Il est encore difficile de répondre à cette question. Mais sûrement, au-delà de stock de masques et autres gels hydroalcooliques… plus de digitalisation, entrer toujours plus dans le monde de la ou du « télé… ».

D‘après-vous, qu’est-ce qui va changer par la suite et ne sera plus jamais comme avant dans l’organisation de vos événements ?

Là encore pas facile de répondre, mais cela tournera probablement autour de cette nouvelle notion de « distanciation sociale »… affaire à suivre

Une des conséquences immédiate fut d’être contraints d’annuler notre événement phare et donc de déconstruire ce que nous préparions avec tous nos partenaires depuis novembre 2019

Partager cette page :